La compagnie

Créée en 2015 Le Son du Bruit est une compagnie professionnelle d’expériences multiples qui insuffle un dynamisme et une démarche artistique originale au spectacle jeune public. 

Implantée à Sens (89), ses créations s’appuient sur l’interdisciplinarité entre théâtre, musique et danse.

Les créations du Son du Bruit font appel à une équipe expérimentée de scénographes, metteurs en scène, danseurs, musiciens, techniciens, costumières, administratrices et créateurs lumière.

Tantôt sous forme de théâtre musical, tantôt sous forme de concerts participatifs, les créations du Son du Bruit se nourrissent des nombreuses expériences dans le spectacle vivant, les arts de la rue et le spectacle jeune public de Gonzalo Campo. « Metteur en son » de la compagnie il propose des créations originales poétiques et sensibles questionnant le rapport de l’homme à la nature.

Nos spectacles sont accueillis sur des scènes de théâtres, dans des chapiteaux, des espaces publics naturels ou urbains ou encore dans des lieux non dédiés (hors les murs).

La compagnie est soutenue dans ses créations par la ville de Sens (89), de Varennes Vauzelles (58), par la Maison de la Culture de Nevers (58), le Festival les Z’accros d’ma Rue (58), le Silex à Auxerres (89), le département de Haute Savoie (74), le département de l’Yonne (89), la DRAC et la Région Bourgogne Franche-Comté.

La compagnie est soutenue dans ses actions culturelles par la DRAC Ile-de-France, le Département de l’Yonne.

Elle est membre du réseau PLAJE (réseau collectif jeune public de Bourgogne)

L’équipe

Les membres permanents :

Gonzalo CAMPO

Metteur en son

D’origine chilienne, multi instrumentiste, comédien, chanteur, compositeur, arrangeur, improvisateur et interprète en rue et en salle depuis plus de 20 ans, Gonzalo devient « metteur en son » de la Cie le Son du Bruit en 2015. Il créé son premier seul en scène mêlant théâtre, musique et danse : iTo au pays des sons (TT Télérama et Prix du Jury au 29ème Festival international de spectacles jeune public du Grand Bornand « Au bonheur des mômes » en 2021). Il constitue également le groupe Iroko avec Cocosel (Jean Pierre Charon), et Tierra Urbana avec le danseur Miguel Ortega.

Son parcours professionnel l’a conduit à pratiquer un grand nombre d’instruments et de techniques différentes.

Premier Prix (médaille d’or) de Percussions Classiques, Contemporaines, batterie jazz et Premier Prix de Percussions Traditionnelles au CRD d’Argenteuil, Gonzalo travaille depuis 1998 avec d’importantes compagnies françaises de théâtre de rue tel que Oposito (Transhumance / Les Trottoirs de Jo’Bourg / Toro / Caravane de Verre / Trois éléphants passent), Les Piétons (Rue de l’Attribut / Brut de décharge / Haïcuc), Décor sonore (Urbaphonix / Instrument Monument),  et Déviation (Murmurant / Bavardages). Il se produit dans de nombreux festivals en France, Autriche, Allemagne, Syrie, Jordanie, Belgique, Maroc, Venezuela, Brésil, Ile de la Réunion, Mexique, Suisse ou Singapour.

Gonzalo se forme également à la MAO (Musique Assistée par Ordinateur), compose, arrange et enregistre dans son studio des musiques destinées au spectacle vivant, au cinéma ou aux musiques actuelles. Il rejoint la compagnie du Porte-Voix spécialisée dans les spectacles destinés à la petite enfance en 2011 pour la création de Primo Tempo (TTT Télérama), puis pour le spectacle Quatuor à Corps (TTT Télérama) et Timée ou les semeurs d’étoiles (TT Télérama).

Margaux Ehret

Chargée de développement

Après des études universitaires partagées entre l’histoire et le théâtre, Margaux achève sa formation au sein du master Politique et Gestion de la Culture à Sciences Po Strasbourg. Elle occupe ensuite des postes en tant que chargée de production et de communication dans plusieurs structures culturelles telles que l’Opéra National de Paris et La Méridienne, théâtre de Lunéville. En 2016, Margaux décide d’être plus proche de la création artistique et de travailler de manière indépendante. Aujourd’hui, elle partage son temps entre la pratique musicale (Cie Marotte) et la production artistique dans le Grand Est (Cie intranquille) et en Bourgogne Franche Comté.

Barbara Boichot

Metteuse en scène

Metteuse en scène, comédienne, chorégraphe et auteure. De formation musicale, elle a l’habitude de travailler ses mises en scène comme des partitions, raison pour laquelle elle a collaboré avec de nombreux musiciens, danseurs ou comédiens. Engagée, elle a eu maintes occasions de mettre sa démarche artistique au service de publics peu classiques comme la prison pour mineurs de San Luis Potosi au Mexique ou encore des enfants des favelas de Cali en Colombie. Depuis 1992, Elle est un des pivots de la compagnie Déviation dont elle écrit tous les textes et met en scène tous les spectacles aux côtés d’Alain Mignon. En 2014, elle crée sa propre compagnie : “EN COMPAGNIE… “

Miguel Ortega

Danseur

D’origine colombienne, après une formation universitaire de graphiste, Miguel danse dans les rues de Bogota. Il obtient une bourse du Ministère de la Culture colombien pour venir à Paris, où il obtient le Diplôme d’Etat de professeur de danse contemporaine en 2004. Il commence alors une carrière de danseur contemporain dans la compagnie Pal FRENAK. En 2007, il entre dans la Compagnie PIETRAGALLA où il approfondit le Hip-Hop auprès des meilleurs danseurs. Depuis 2013, il travaille et crée pour la Compagnie du Porte-Voix, spécialiste de l’enfance et de la petite enfance. Parallèlement, Miguel développe ses pratiques pédagogiques auprès de divers publics : enfants, amateurs, professionnels, mais aussi personnes atteintes de handicap et d’autisme. Depuis 2002, il intervient dans les classes à projet artistique de l’Education Nationale. En 2012, il enseigne au conservatoire de Pontault-Combault (danse contemporaine et improvisation, danse classique, hip-hop et éveil à la danse/musique).

Celles et ceux qui participent aussi à l’aventure …

L’équipe est enrichie d’artistes, technicien·ne·s, régisseurs·euses, intermittent·e·s du spectacle, lors des différentes opérations.

{ Responsable administrative : Eugénie Follea (Coté Zen)- Technique : Benjamin Midrouet – chant, Percussions : Jean Pierre Charron « Cocosel » – Scénographes : Philippe Pelardy / Emmanuel Laborde – Photographe : Jean Claude Charvot }

Une question ?